Le renforcement de   connaissances sur les « enjeux électoraux », l’amélioration de capacités de communication professionnelle   sur les élections, tels sont les objectifs des ateliers   de formation organisés par le CNP-NZ, de  mi – août au 5 Septembre 2020, à l’endroit des hommes et femmes des médias publics et privés, écrits et audio visuels des régions de Tenkodogo, Bobo Dioulasso et Ouahigouya, dans le cadre de son projet « Médias et élections »

A travers des communications des experts en matière des élections, le CNP-NZ visait, d’une part, à imprégner ces journalistes sur le processus électoral et le mode de scrutin, l’observation des élections, les attributions de la CENI, le rôle des Organisations de la Société civile et des observateurs dans les élections, pour les amener à intérioriser des informations susceptibles de constituer un bagage leur permettant de faire face aux échéances de Novembre 2020. D’autres part, c’était pour les accompagner   dans le perfectionnement de leurs compétences de communication (de couverture) professionnelle des élections, avec un focus sur des comportements pratiques à adopter sur le terrain, ainsi que des manières de collecte et de traitement de l’information en période électorale.

De par ses observations dans le passé, le CNP – NZ est convaincu que « les élections constituent des moments d’extrêmes tensions » ; que « la période électorale est alimentée d’une plus grande pression sur les médias du fait des protagonistes de la classe politique qui veulent s’attirer, chacun de sa manière, les faveurs des médias ». D’où « le risque de manipulation » que courent les journalistes.

Pour le CNP -NZ, ces ateliers sont un outil pour chaque journaliste de se construire un abri de protection contre ces manipulations. Le CNP-NZ entend, à travers ces  ateliers, contribuer à promouvoir la transparence des prochaines échéances électorales de Novembre 2020.

Des ateliers similaires restent à organiser à Kaya en date du 11 au 12 septembre et à Ouagadougou du 2 au 3 octobre 2020.